Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

Ce slogan, je l’ai appris lors de mon passage en tant qu’employée dans une grande entreprise, dans mon autre vie, avant d’être entrepreneure. C’était le slogan qu’entonnaient tous les employés chaque fois qu’un boss nous demandait de faire quelque chose, parce que ce n’était JAMAIS simple.

Pour moi, être entrepreneur c’est de me donner le choix de ne pas compliquer les choses pour rien. Malheureusement, parfois (hum… souvent!) quand les entreprises grandissent, elles deviennent complexes, lourdes à gérer. Ce qui est bien dans cela est qu’en tant qu’entrepreneur propriétaire d’une petite entreprise, vous pouvez profiter de la situation! Vous, votre entreprise est flexible et malléable : vous pouvez vous retourner sur un dix cennes au besoin!

Comme je tombe régulièrement sur des exemples de stratégies marketing que je trouve, à mon avis, beaucoup trop complexes, j’ai décidé de créer cette rubrique pour vous les présenter et ouvrir la discussion à leur sujet afin d’avoir votre point de vue!

Première chronique « Pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer » : carte privilège Air Miles de IGA.

Cette semaine, j’ai reçu cette promotion par la poste, de la part de l’épicerie IGA. Pour les Européens dans la salle, IGA est une grande chaîne d’alimentation au Québec.

À première vue, c’est tout simple : vous pouvez profiter de 60 milles Air Miles chez IGA. Cool.

Puis, on retourne la carte pour lire les détails et là, à mon avis, ça se gâte…

Alors, voilà les conditions pour avoir droit à vos 60 Air Miles extra :

  • Vous devez acheter pour 50$ par transaction pour avoir droit à 10 points Air Miles, avant taxe, excluant tabac, loterie, titres de transport, cartes cadeaux, et tout autre produit là où la loi l’interdit (bon ici, s’il y a un avocat dans la salle qui peut m’expliquer le sens de cette dernière section… moi je n’y comprends rien?)
  • Vous devez utiliser la carte 3 semaines de suite en achetant pour 50$ pour avoir droit aux 30 autres points supplémentaires.
  • Et le tout doit se faire avant le 12 décembre (euu c’est comme demain ça?).
  • Ah oui j’allais oublier: les « semaines » sont du jeudi au mercredi… évidemment!

Ouf… il me semble que ça en fait des conditions à respecter pour obtenir la totalité des 60 points Air Miles promis, non?

C’est une belle façon d’annoncer la possibilité d’obtenir 60 points, tout en s’assurant que la majorité des clients en recevront beaucoup moins que cela…

La leçon marketing positive à tirer de ce concept?

Si vous cherchez des ajouts à faire à un service que vous vendez pour le rendre différent et plus attrayant pour vos clients, essayez de trouver ce qui fera vraiment WOW mais qui ne sera pas utilisé par tous.

Par exemple, dans un programme de services sur plusieurs mois, vous pouvez offrir un accès courriel illimité en bonus. Cela a une grande valeur perçue par vos clients, mais dans la vraie vie ne vous demandera pas une charge de travail excédentaire très grande.

Votre avis?

L'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt...
et qui lisent Matins Stratégiques!
Abonnez-vous gratuitement:


Ne manquez pas le prochain numéro!
"Les Matins Stratégiques"
Vous recevrez gratuitement notre magazine...rempli de stratégies pour vous aider à vivre une vie d'entrepreneur plus riche, toujours en accord avec vos valeurs personnelles.

À propos de Stéphanie Hétu

Stéphanie Hétu est experte en propulsion de marque personnelle pour les professionnels qui veulent que leur message soit entendu par un maximum de gens, aujourd'hui et pour des années à venir. Son programme de coaching « À votre marque, prêt, partez! » et ses services de DG à la demande offrent diverses avenues pour vous aider à faire découvrir au monde entier la perle rare que vous êtes, par le biais d'actions marketing stratégiques et efficaces. Si vous en avez assez de tourner en rond et que seule votre mère et votre adjointe virtuelle lisent votre infolettre, n'hésitez pas à demander une consultation gratuite pour déterminer quel est la prochaine étape logique pour faire grandir votre pratique. Pour Stéphanie, le marketing est carrément un style de vie! Découvrez le blog de Stéphanie Hétu et demandez votre CONSULTATION GRATUITE de 30 minutes.

6 Réponses à Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?

  1. Daniel Lavoie 22 novembre 2012 à 13 h 34 min #

    Comment ne pas être clair!

    Il y a une phrase qui me vient en tête en lisant le recto de la carte.

    « A confused mind never buys »

    Belle façon de scraper une offre en ajoutant tout plein de conditions!

    • Stéphanie Hétu 22 novembre 2012 à 14 h 09 min #

      Tout à fait d’accord Dan! Je crois que certaines personnes vont l’utiliser, mais peu auront accès à la totalité de l’offre.

      • reddy 22 novembre 2012 à 14 h 36 min #

        Pendant ma formation en ingénierie logiciel, j’avais fais la connaissance d’un professeur qui m’avais dit: réfléchi bien pour donner le meilleur travail possible

  2. Sylvain Wealth 23 novembre 2012 à 1 h 32 min #

    Eh bien Stéphanie, je dois t’avouer que j’ai eu la même réaction que toi lorsque j’ai vu cette semaine une autre promotion effectué par AirMiles en partenariat avec IGA et SHELL.

    Pour avoir le droit à 3x plus de Airmiles sur ces achats, il faut acheter pour un minimum de 50$ chez IGA + un minimum de 50$ chez SHELL durant la même semaine entre le lundi et le dimanche durant les semaines suivantes: 19 au 25 novembre, 26 au 2 décembre, etc…

    Enfin, ça commence à faire compliqué pour obtenir quelques points supplémentaires AirMiles qui en réalité ne valent que quelques sous…

    Félicitation pour ton nouveau site! Belle initiative de ta part de faire partager avec nous les conseils des plus grand markteurs américains! ;)

  3. François Vincent 26 novembre 2012 à 4 h 20 min #

    Bonjour à tous.

    Voici un autre exemple d’entreprise qui n’a pas compris le principe de la promotion. J’étais client d’une entreprise qui vend des produits pour animaux domestiques (Mondou) depuis plus d’une dizaine d’années.

    Depuis bien longtemps, ils offraient à leurs clients, une carte fidélité. À chaque fois que vous faites un achat d’un sac de nourriture, on l’inscrit sur une petite carte et après une douzaine d’achats, vous obtenez un cadeau (si je me rappelle bien, c’est un sac de nourriture gratuit après 12 sacs– près de 8% d’économie).

    Un jour le commerçant est tout fier de m’annoncer qu’ils ont une nouvelle carte de fidélité. Maintenant vous pouvez accumuler des points sur tous les achats en magasin. Vous n’avez qu’à aller en ligne et activer votre carte avec le numéro qui se trouve à l’endos de celle-ci.

    Le problème c’est que pour activer ladite carte, il faut remplir un formulaire de 23 champs et fournir son adresse de courriel, pour recevoir un rabais de 2% après 250 $ d’achat et plus.

    Lorsque je suis retourné en magasin, on m’a demandé ma carte. Je l’ai présenté pour me faire dire qu’elle n’était pas activée et que je ne pouvais donc pas profiter des rabais. Après avoir expliqué au marchand pourquoi je n’avais pas activité la carte, il a simplement répondu « désolé, si vous ne fournissez pas les informations demandées, vous ne pourrez profiter des rabais ». J’ai laissé le sac de nourriture sur le comptoir et ai quitté le commerce.

    J’ai trouvé un nouveau magasin encore plus près de chez moi (Pitou Minou et Compagnons), qui m’inscrit à son programme de rabais directement en magasin (en ne me demandant que mon numéro de téléphone pour m’identifier de fois en fois) et qui comptabilise mes achats dans sa caisse enregistreuse, sans que j’aie à activer une carte, remplir un formulaire et accepter les conditions d’un programme, ni même à trainer une carte avec moi pour comptabiliser mes achats. Et en plus, j’ai un meilleur rabais (si je ne me trompe pas, un sac de nourriture gratuite après 10 achats – 10% de rabais).

    Mondou n’a absolument rien compris à la promotion. La promotion est une façon de tenter un prospect à essayer notre service et de l’intéresser à devenir un client régulier. La façon de faire est d’éliminer les barrières à l’entrée. Faire en sorte que le client sente que c’est facile de faire affaire avec eux, lui faire sentir qu’il en a plus pour son argent, qu’il a une valeur ajoutée… Pas le contraire.

    Pour ce qui est de Airmiles, je suis membre Airmiles depuis plusieurs années, et c’est toujours compliqué comme ça…

    Au plaisir de te relire Stéphanie.

    • Stéphanie Hétu 26 novembre 2012 à 14 h 14 min #

      Quel bel exemple François, merci pour ce partage!

      Une entre prise qui est fière de vous annoncer qu’à partir de maintenant vous n’aurez plus 8% de remise mais bien 2%… et que pour l’obtenir vous devez donner votre mère en garantie n’a effectivement pas compris!

      Sommes-nous surpris qu’il y ait un retour vers les petits commerces locaux plus humains et authentiques? ;)

Laisser un commentaire